Les différents types de contrôle d’accès

Le contrôle d’accès permet au propriétaire de choisir les personnes pouvant accéder au bâtiment. Cela dépend du nombre de zones et du nombre d’individus autorisés. Pour ce faire, on peut choisir entre différentes options. Découvrons-les ensemble.

Le contrôle d’accès manuel et le contrôle d’accès mécanique

Concernant le contrôle manuel, il est sous la responsabilité des personnes en charge de la sécurisation des points d’entrée particuliers comme :

Sujet a lire : Arbitrage commercial : l’essentiel à retenir !

-          Les stewards ;

-          Les portiers ;

A lire en complément : Le marketing immersif et ses avantages

-          Les agents du service clientèle ;

-          …

Ils identifient les personnes qui peuvent accéder aux locaux et prennent des décisions en se basant sur des critères bien définis. Cette méthode est privilégiée au sein des endroits très fréquentés comme les théâtres et les cinémas.

Le contrôle d’accès mécanique pour sa part est à utiliser pour sécuriser un point d’accès donné. Cela porte à titre d’exemple sur une serrure cylindrique avec clé. On s’en sert souvent dans les garages et les maisons. Et si vous avez besoin d’ informations supplémentaires sur le sujet, vous pouvez vous rendre sur les sites dédiés.

Les systèmes d’accès électroniques

Certains bâtiments ont des exigences de sécurité plutôt avancées. Aussi, on se sert du contrôle d’accès électronique qui permet de mieux sécuriser les points d’accès. Il faut donc présenter une puce, une carte, un badge pour passer. Cela aide à enregistrer les personnes et l’instant auquel elles sont venues.

On peut choisir entre deux systèmes d’accès électroniques. Le premier étant le système autonome à utiliser pour les points d’accès uniques. La décision d’accès se prend sur la base des autorisations d’accès local dans le composant autonome. Le second est le système en ligne que l’on utilise pour des sites au taux d’accès élevé. Ce système est connecté et câblé à un logiciel de contrôle d’accès relié au système hôte. Ici, le niveau de sécurité est déjà plus important. On peut incorporer d’autres systèmes dont celui du contrôle des ascenseurs ou encore le système d’alarme à titre d’exemple.

Le contrôle d’accès mécatronique

Une association de systèmes mécaniques et électroniques est aussi utilisée pour maximiser la sécurité. Dans cette optique, le système de sécurité commence par vérifier les codes, la carte et les supports utilisés. Une fois le contrôle passé, il pourra utiliser une clé sur la serrure mécanique afin de déverrouiller la porte. Cette combinaison sert aux locaux au niveau de sécurité extrêmement élevé. On l’utilise aussi dans les immeubles résidentiels.

Le système d’accès physique

Ce système joue un rôle primordial dans la sécurité de la propriété. Il est parfaitement en accord avec les exigences en matière de défense. Ainsi, il n’y a aucun risque de franchissement de la porte ou du système de protection. Le système d’accès physique se décline en diverses variantes dont les barrières de capteurs, les tourniquets pleine hauteur, les tourniquets mi-hauteur, les tourniquets tripodes, les portes tournantes, les verrouillages de sécurité…

Les systèmes de contrôle d’accès sont commerciaux ou résidentiels en fonction des cas. Ils protègent les locaux contre toute tentative d’intrusion. Il faut garder une vue globale sur la sécurité et consulter un concepteur de solutions de contrôle d’accès afin d’assurer la sécurité sur les lieux et sur ses occupants.